Soulager la varicelle

Sommaire

La varicelle, maladie due au virus zona varicelle appelé VZV, a des conséquences très gênantes : vésicules et démangeaisons intenses. On peut aussi utiliser des médecines douces, notamment pour soulager la varicelle ;

Soulager la varicelle par des traitements locaux

Avec les fortes démangeaisons causées par les boutons de varicelle, il est très difficile pour les malades de ne pas se gratter.

Pourtant, se gratter comporte des risques : lésions de grattage, surinfection, cicatrices visibles, etc.

Le bain frais pour soulager la varicelle : 2 fois par jour

Pour prévenir ces désagréments, les médecins préconisent l'administration de bains bicarbonatés (bicarbonate de soude) ou avec adjonction de farine d'avoine (2 fois par jour) :

  • permet de lutter contre les démangeaison ;
  • privilégier les bains frais.

Il est important de bien rincer et sécher le corps après le bain, pour éviter les phénomènes de macération : on privilégie le séchage par tamponnage, car il faut absolument éviter de frotter les plaies.

Soulager la varicelle avec des anti-histaminiques

Des anti-histaminiques peuvent être prescrits.

Ils ont un effet non négligeable sur la diminution des sensations de démangeaison.

Un traitement adjuvant, Primalan®, est également utilisé pour lutter contre les démangeaisons.

Bon à savoir : d’efficacité modeste, ce traitement adjuvant exposerait plus que d’autres antihistaminiques H1 à des troubles du rythme cardiaque par allongement de l’intervalle QT de l’électrocardiogramme.

Moyens à éviter

À éviter :

  • l'utilisation du talc est formellement contre-indiquée et DOIT ÊTRE ÉVITÉE : loin de soulager les démangeaisons, elle serait mise en cause dans le développement de surinfections des lésions ;
  • éviter pendant la maladie l'application de toute crème, lotion ou pommade qui n'aurait pas été prescrite par le médecin.

Des mesures vestimentaires pour soulager la varicelle

Des mesures simples permettent également de limiter l'importance des démangeaisons.

Le malade privilégiera le port de vêtements amples, confortables et légers :

  • on recommande de porter des vêtements en coton ;
  • préférable de limiter au maximum le contact avec les lésions : les vêtements peuvent représenter un poids, même minime, qui accentuerait la gêne ressentie.

Le sujet porteur évitera également de s'exposer au soleil :

  • la relation de cause à effet, entre aggravation des démangeaisons, problèmes de cicatrisation n'a pas été mise en évidence, mais il semble préférable d'éviter de s'exposer ;
  • la chaleur entraînerait des phénomènes de sudation : à éviter, lorsque l'on sait qu'il est impératif d'éviter que les lésions soient soumises à macération.

À noter : la macération est également mise en cause dans les cas de surinfection.

Ces pros peuvent vous aider

Liens rapides